25 mai 2018
Commentaires fermés sur Les préconisations du CESE sur l’emploi des seniors

Les préconisations du CESE sur l’emploi des seniors

Dans un avis adopté fin avril, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) avance 17 préconisations destinées à favoriser l’activité et le maintien dans l’emploi des seniors.

La faiblesse du taux d’embauche des seniors est assez générale parmi les pays de l’OCDE mais elle est particulièrement marquée en France où elle n’est pas compensée par une plus forte tendance au maintien dans l’emploi.Le rapport souligne que bien que les plus de 50 ans aient connu une forte augmentation de leur participation à l’emploi au cours des quinze dernières années, ils présentent une vulnérabilité particulière au chômage en étant surreprésentés parmi les chômeur.euse.s de longue durée et de très longue durée. Les seniors sont également particulièrement concernés par les licenciements ou toute forme de rupture de contrat et il leur est alors très difficile de retrouver un emploi. Sur le marché du travail, les seniors se distinguent donc par des difficultés de retour à l’emploi bien supérieures à celles des autres tranches d’âge.

Deux séries de facteurs sont soulignées :
d’une part, une représentation négative du vieillissement au travail qui repose largement sur la permanence de stéréotypes associés à l’âge (tels le fait qu’ils.elles seraient moins adaptables, trop chers, auraient des difficultés d’intégration dans des équipes plus jeunes, une maîtrise insuffisante des nouvelles technologies,….), lesquels peuvent parfois déboucher sur des comportements véritablement discriminatoires. Ces préjugés tenaces conduisent généralement à négliger les atouts de l’expérience professionnelle, à exagérer les difficultés des salarié.e.s âgé.e.s face au changement et à dissuader les employeur.e.s d’investir dans la formation des salarié.e.s avant même qu’ils.elles aient atteint l’âge de 50 ans ;
d’autre part, des éléments objectifs relevant d’une problématique de prévention et de santé publique, peuvent nuire au maintien en emploi des travailleur.euse.s âgé.e.s : l’effet retard dans l’apparition des maladies chroniques par rapport au temps d’exposition au risque, des phénomènes d’usure professionnelle.

Fort de ces constats, le CESE entend promouvoir un choix de société favorisant l’activité et le maintien dans l’emploi des seniors, dans les entreprises comme dans la fonction publique, fondé sur la lutte contre les stéréotypes et les discriminations en fonction de l’âge, la sécurisation des parcours professionnels et l’amélioration pour tou.te.s de la qualité de vie au travail.

Le CESE a ainsi élaboré 17 préconisations autour de 3 axes:
– Axe 1 : Lutter contre les stéréotypes et rendre effectif le principe de non-discrimination à l’égard des seniors
– Axe 2: Garantir le maintien des seniors dans l’emploi
– Axe 3 : Accompagner les transitions professionnelles
Source: Rapport du CESE sur L’EMPLOI DES SENIORS
Et pour télécharger le rapport : http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Rapports/2018/2018_14_emploi_seniors.pdf

 

Les commentaires sont fermés.