19 juillet 2018
Commentaires fermés sur Mobilisation en faveur de l’insertion dans les quartiers

Mobilisation en faveur de l’insertion dans les quartiers

Ce mardi 17 juillet, Emmanuel Macron a réuni à l’Élysée les patrons des 100 plus grandes entreprises françaises pour les appeler à renforcer l’apprentissage et les embauches dans les quartiers en difficulté.  Comme il l’avait annoncé le 9 juillet dernier devant le Congrès, Emmanuel Macron a demandé aux entreprises de s’engager non pas par la loi, mais « par des engagements actifs, immédiats, visibles, de création d’emploi, d’embauche d’apprentis ».

Le président s’est félicité que les 30.000 offres de stages de classe de 3e promises dans son discours sur la politique de la ville en mai étaient déjà trouvées pour être proposées aux jeunes l’an prochain.Parmi eux, 15.000 stages attribués dans les services de l’Etat, et 15.000 autres dans les entreprises, dont 1500 pour BNP-Paribas, 6000 pour Accor ou 1300 pour la fédération des BTP.

L’Élysée a insisté sur la nécessité de valoriser les nombreuses initiatives déjà engagées, notamment par les associations comme Article1, qui aide à s’orienter 40.000 jeunes par an, Viensvoirmontaf, « le réseau pour les jeunes sans réseau » qui « veut libérer les carnets d’adresse pour permettre aux 3e de faire le stage de leur rêve » selon Mélanie Taravant, sa co-fondatrice.

A cette occasion, Emmanuel Macron a également déclaré « tenir beaucoup » au testing, qui sera mené dans 40 des 120 plus grandes entreprises en septembre.

Et, lors d’une communication en Conseil des ministres, ce mercredi 18 juillet, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Julien Denormandie, secrétaire d’État, ont présenté une quarantaine d’actions en faveur des habitants des quartiers autour de trois axes : garantir les mêmes droits aux habitants  (avec des actions ciblant la sécurité, la mixité sociale, le logement et le cadre de vie, la solidarité et la mobilité), favoriser l’émancipation (agir en matière d’éducation, d’emploi et d’insertion professionnelle pour donner à chacun, dès le plus jeune âge, les mêmes chances de réussite et la possibilité de choisir sa vie), et faire République (prévention des discriminations, prévention de la radicalisation, solidarité territoriale, soutien aux acteurs de terrain, engagement, accès à la culture et promotion de l’égalité femmes-hommes). Ces mesures engagent au premier chef l’État. Mais également les collectivités territoriales, les associations structurantes et les entreprises à travers trois pactes : le pacte de Dijon avec les collectivités territoriales, un partenariat national avec les associations, et le PaQte avec les entreprises  signé le 11 juillet par Jacques Mézard et Julien Denormandie, le paQte – pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises – engage les entreprises à travers quatre grands axes : découverte des métiers avec les stages de 3e, formation, recrutement et achats responsables.

Sources et pour aller plus loin:

Article BFM Business « Macron mobilise les grandes entreprises pour les jeunes des quartiers en difficulté » : https://bfmbusiness.bfmtv.com/france/macron-mobilise-les-grandes-entreprises-pour-les-jeunes-des-quartiers-en-difficulte-1491157.html

Les engagements du Gouvernement en faveur des habitants des quartiers : http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/les-engagements-du-gouvernement-en-faveur-des-habitants-des-quartiers

 

 

Les commentaires sont fermés.