11 octobre 2017
Commentaires fermés sur Inégalités salariales femmes-hommes en Nouvelle Aquitaine

Inégalités salariales femmes-hommes en Nouvelle Aquitaine

L’INSEE a publié lundi dernier un rapport intitulé « Les femmes salariées néo-aquitaines gagnent en moyenne 20 % de moins que les hommes »

Ce rapport s’intéresse aux  inégalités entre les femmes et les hommes en Nouvelle Aquitaine. Les écarts de revenus entre femmes et hommes sont calculés sur l’ensemble des salaires perçus en 2014 par tous les salariés âgés de 15 ans ou plus et travaillant dans le privé ou dans l’un des trois versants de la fonction publique, hors particuliers employeurs.

Quelques chiffres issus de ce rapport sur les inégalités entre les femmes et les hommes en Nouvelle Aquitaine  :

  • En 2014, une femme salariée perçoit en moyenne 1 516 euros de revenus salariaux mensuels nets contre 1 896 euros pour un homme, soit un tiers du SMIC de différence.
  • Les femmes perçoivent en moyenne 20 % de salaire net mensuel de moins que les hommes, un écart qui reste très important même si cet écart est un peu mieux que la moyenne française qui affiche un écart de 22 % entre les femmes et les hommes.
  • L’ampleur des inégalités varie du simple au double dans les départements : de 11 % en Creuse à 23% en Gironde et 24 % dans les Pyrénées-Atlantiques.
  • Les inégalités sont particulièrement fortes dans le commerce, l’industrie, et les services aux particuliers

Ce rapport détaille plusieurs facteurs expliquant ces inégalités salariales :

  • La moitié de l’écart salarial mensuel s’explique par le temps de travail exercé sur l’année. La durée de travail des femmes est souvent inférieure à celle des hommes parce qu’elles sont plus souvent à temps partiel ou avec des périodes sans travail (en Nouvelle-Aquitaine, 32 % des femmes connaissent au moins une période sans contrat de travail au cours de l’année, contre 14 % des hommes)
  • L’inégale répartition des emplois des femmes et des hommes par secteurs et catégories socioprofessionnelles explique une autre partie de l’écart de salaires.
  • Enfin, un tiers de cette différence salariale relève de facteurs non mesurés comme l’expérience professionnelle, l’ancienneté, le niveau de diplôme et les discriminations.

Source et lien pour télécharger l’étude : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3128757

 

 

Les commentaires sont fermés.