Tous les articles de la catégorie "LGBT"
20 mars 2017
ADSI Technowest
Commentaires fermés

Cérémonie à l’Elysée : mobilisation contre la haine anti-LGBT

Le Président de la République a organisé ce vendredi 17 mars 2017 à l’Élysée une cérémonie en l’honneur des actrices et acteurs engagés contre la haine et les discriminations anti-LGBT

C7HhidJXwAA2TCWC7HSsKJXgAAD-k1

 

Jean-Marc GUILLEMBET, président de l’ADSI Technowest et signataire de la Charte d’Engagement LGBT de l’Autre Cercle, était  présent pour assister à l’Elysée à cette cérémonie

Invitation-de-M.-le-Président-de-la-République-anti-LGBT-vendredi-17-mars-2017-c271b12cf158053d6507f74f24d92349-300x227

 

 

 

6 décembre 2016
ADSI Technowest
Commentaires fermés

L’ADSI Technowest, signataire de la charte d’engagement LGBT de l’Autre Cercle

Le 29 novembre 2016, Jean-Marc GUILLEMBET, président de l’ADSI Technowest, a signé la Charte d’Engagement LGBT (Lesbiennes, Gay, Bisexuelles ou Transgenres) de l’Autre Cercle lors de la 7ème édition de la Diversité de l’Autre Cercle

———————————————————————————–

7 nouvelles signatures de la Charte d’Engagement LGBT de l’Autre Cercle

Publié le Mercredi 30 Novembre 2016

Le 29 novembre 2016, 7 nouvelles structures ont signées la Charte d’Engagement LGBT de l’Autre Cercle lors de la 7ème édition de la Diversité de l’Autre Cercle, en présence de Monsieur Jacques TOUBON, Défenseur des Droits.

 Source et lien vers l’article : http://www.autrecercle.org/actualite/7-nouvelles-signatures-de-la-charte-d-engagement-lgbt-de-l-autre-cercle

 

29 avril 2016
ADSI Technowest
Commentaires fermés

Le gay friendly

« L’égalité des droits progresse dans les lois. Mais au travail, l’homophobie reste bien ancrée dans les esprits et les pratiques. Quelques entreprises, toutefois, engagent une vraie politique de diversité. »

Ainsi, commence l’article que nous souhaitions partager avec vous ce jour. Cette article d’actualité lue sur WK-RH.fr relate d’abord un exemple concret de discrimination dans une entreprise avant de donner quelques chiffres : « Selon une étude de 2011 de l’association l’Autre Cercle, 67 % des personnes homosexuelles ne souhaitent pas être visibles par crainte de conséquences négatives. Et 17 % déclarent avoir des collègues hostiles ; 19 % en pensent autant de leur hiérarchie. Même constat pour les discriminations à l’embauche. « Un CV hétéro a 47 % de chances de poursuivre le processus de recrutement. Soit deux fois plus qu’un CV gay dans lequel figure un stage dans une ­association LGBT [lesbiennes, gays, bi et transsexuels] », souligne Jean-François Amadieu, président de l’Observatoire des discriminations, qui a procédé au premier testing sur le sujet en 2014. »

L’article se poursuit avec des exemples d’entreprises qui agissent telle que Christian Nibourel, P-DG d’Accenture France, qui a été précurseur. Sa société de conseil a mis en place une politique de diversité, d’abord via une charte, avec l’aide de l’association l’Autre Cercle.42 entreprises sont aujourd’hui signataires de cette charte de l’Engagement LGBT de L’Autre Cercle, lancée avec ACCENTURE. Et certaines entreprises vont encore plus loin telles qu’Accenture avec son programme d’« alliés LGBT » ou l’association SOS Homophobie qui répond chaque année aux invitations des collèges et ­lycées.

Source : http://www.wk-rh.fr/actualites/actualites_detail.php?action=detail&val=92998&menu=gauche.html&rep_menu=../publication/&selectionnes=1&onglet=1

Et pour aller plus loin, nous vous invitons à venir participer au petit -déjeuner que nous organisons le 17 mai sur cette thématique (invitation téléchargeable sur la page d’accueil de ce BLOG)

19 juillet 2013
ADSI Technowest

Discrimination à l’embauche fondée sur l’orientation sexuelle

Une organisation non gouvernementale a déposé plainte à l’encontre d’un club de football et de son dirigeant pour « violation de l’égalité de traitement et discrimination directe fondée sur l’orientation sexuelle en matière de recrutement » suite à une interview où le dirigeant de ce club (dirigeant étranger au recrutement) avait déclaré ne pas vouloir engager de footballeur homosexuel. La question s’était posée de savoir si la charge de la preuve pouvait  peser sur le club sportif alors que les propos discriminatoires étaient formulés par une personne qui ne lie pas juridiquement la société en matière d’embauche ? Un article publié sur WK-RH donne des précisions sur la charge de la preuve

Lien vers l’article : http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/68011/discrimination-a-l-embauche-fondee-sur-l-orientation-sexuelle-precisions-sur-la-charge-de-la-preuve.html

Pages :«12