Tous les articles de la catégorie "Femmes"
8 mars 2019
ADSI Technowest
Commentaires fermés sur Création d’un site dédié aux discriminations faites aux femmes

Création d’un site dédié aux discriminations faites aux femmes

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes de ce vendredi 8 mars 2019, le Défenseur des droits a créé un site dédié afin de sensibiliser l’opinion publique aux discriminations faites aux femmes et aux notions de droit (aménagement de la charge de la preuve, définition du harcèlement sexuel) et de sciences sociales (intersectionnalité) qui s’y réfèrent.

A découvrir sur ce site:

  • Une frise retraçant toutes les saisines adressées à l’institution par des femmes qui ont été discriminées parce qu’elles sont femmes ou mères.En 2018, les saisines du Défenseur des droits témoignent de discriminations encore quotidiennes de femmes en lien avec l’emploi, l’accès au logement, aux loisirs ou encore aux services publics et privés en raison de leur sexe, leur grossesse ou leur situation de famille.
  • Des témoignages illustrant la variété des situations traitées par le défenseur des droits (harcèlement sexuel, accès au logement des mères isolées, congé maternité, refus de plainte, etc.).
  • Des liens vers des sites/documents permettant d’aller plus loin sur ces thématiques.
  • Un quiz qui vous permettra de tester vos connaissances.

SourceCP Défenseur des droits – 8 mars

Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site : https://information.defenseurdesdroits.fr/8mars/

 

 

4 mars 2019
ADSI Technowest
Commentaires fermés sur Index de l’égalité femmes-hommes

Index de l’égalité femmes-hommes

L’égalité salariale entre les femmes et les hommes en entreprise fait désormais l’objet d’une obligation de résultats, et non plus simplement d’une obligation de moyens.

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, promulguée le 5 septembre 2018 a imposé à tous les employeurs de publier un index combinant 5 critères (rémunération, augmentation, promotions, augmentation au retour d’un congé maternité, nombre de femmes et d’hommes dans les 10 plus hautes rémunérations). Afin de tenir compte de la structure des petites et grandes entreprises, plusieurs étapes ont été prévues.

Les entreprises de plus de 1.000 salariés avaient jusqu’à ce vendredi 1er mars minuit pour publier sur Internet leur index d’égalité femmes hommes.  D’après l’article paru hier dans Les Echos, sur les 1.400 entreprises de plus de 1.000 salariés, la moitié seulement a publié son index vendredi avant minuit, et une sur cinq de celles qui l’ont fait ne passe pas la barre des 75 points. En dessous de 75 points sur 100, la loi laisse ensuite trois ans pour prendre des mesures correctives, sous peine sinon d’une sanction pouvant aller jusqu’à 1 % de sa masse salariale.

Les sociétés de 250 à 999 salariés et celles de 50 jusqu’à 249 ont plus de temps pour se conformer à l’exercice, jusqu’au 1er septembre 2019 et au 1er mars 2020 respectivement.

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0600826421017-egalite-professionnelle-une-entreprise-sur-deux-na-pas-publie-son-index-dans-les-temps-2249142.php

Pour en savoir plus sur l’index de l’égalité et sur son calcul : https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/egalite-professionnelle-discrimination-et-harcelement/questions-reponses-sur-le-calcul-de-l-index-de-l-egalite

 

 

25 février 2019
ADSI Technowest
Commentaires fermés sur « Prévenir le harcèlement sexuel en entreprise – Repères pour les RH »

« Prévenir le harcèlement sexuel en entreprise – Repères pour les RH »

A l’occasion de la conférence-débat  sur la prévention du harcèlement sexuel en entreprise qui s’est tenue ce 29 janvier à l’Assemblée Nationale, l’ANDRH a présenté son livre blanc « Prévenir le harcèlement sexuel en entreprise – Repères pour les RH »

Alors que 20% des femmes et des hommes déclarent connaître au moins une personne ayant été victime de harcèlement sexuel dans le cadre de son travail (enquête IFOP pour le Défenseur des droits), ce livre blanc destiné aux professionnel-le-s RH propose des actions concrètes et des bonnes pratiques pour prévenir le harcèlement sexuel en entreprise.

Vous y trouverez notamment des informations sur :

  • La définition  du harcèlement, les différentes formes du harcèlement sexuel (remarques verbales ou écrites, signes non verbaux explicites, contacts physiques, harcèlement sexuel d’ambiance), la différence entre harcèlement et agression sexuelle, la distinction entre harcèlement/blagues salaces/séduction
  • Le cadre légal : les sanctions et peines encourues
  • Les obligations de l’employeur-e
  • Les difficultés des RH et leurs pratiques, les 4 axes d’une formation efficace,  les enquêtes internes, la mise en place une cellule d’écoute, comment favoriser la libération de la parole des victimes et mobiliser les instances représentatives du personnel
  • Une perspective internationale

Source et pour télécharger le livre blanc : https://www.andrh.fr/pressemedias/192/cp-landrh-publie-son-livre-blanc-prevenir-le-harcelement-sexuel-en-entreprise-reperes-pour-les-rh-

 

22 janvier 2019
ADSI Technowest
Commentaires fermés sur 1er état des lieux du sexisme en France

1er état des lieux du sexisme en France

Ce 17 janvier, le Haut Conseil à l’Égalité a publié son 1er état des lieux du sexisme en France, conformément à la mission confiée par la loi relative à l’égalité et la citoyenneté du 27 janvier 2017. 

« Le sexisme est une idéologie qui repose, d’une part, sur le postulat de l’infériorité des femmes par rapport aux hommes, et d’autre part, c’est un ensemble de manifestations, des plus anodines en apparence aux plus graves (remarques, représentations stéréotypées, sur-occupation de l’espace… jusqu’à entrave à l’avortement, viols, meurtres…). Le sexisme une idéologie dangereuse, par ses manifestations et ses effets. Il produit de nombreux dégâts, comme par exemple un sentiment de dévalorisation, la modification de leurs comportements avec l’adoption de stratégies d’évitement, une dégradation de leur santé physique (blessures) et psychique. In fine, le sexisme, c’est la source de toutes les inégalités femmes-hommes bien connues aujourd’hui. » (source : communiqué de presse , premier état des lieux du sexisme)

Ce 1er état des lieux souligne notamment que le sexisme est toujours d’actualité (4 femmes sur 10 indiquent avoir dernièrement été victimes d’une injustice ou d’une humiliation du fait d’être une femme), très répandu (c’est notamment un ressort fréquent de l’humour avec presque 40% des français.es qui ont entendu, au cours de l’année 2017, au moins une blague sexiste) et pourtant, encore très peu condamné (bien que passibles d’1 an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende, seules 3% des injures sexistes font l’objet d’une plainte).

Le Haut Conseil à l’Egalité appelle au lancement d’un premier Plan national contre le sexisme 2019-2022 qui porte l’exigence d’une culture des droits et de l’égalité femmes-hommes reposant sur 5 axes :

  • Mieux mesurer le sexisme,
  • Faire reculer le sexisme en permettant de mieux le repérer ;
  • Faire reculer le sexisme en condamnant davantage les auteurs ;
  • Accompagner les victimes de sexisme ;
  • Garantir une action publique exempte de tout sexisme

Source et pour en savoir plus  : http://haut-conseil-egalite.gouv.fr/stereotypes-et-roles-sociaux/actualites/article/1er-etat-des-lieux-du-sexisme-en-france-lutter-contre-une-tolerance-sociale-qui

 

14 décembre 2018
ADSI Technowest
Commentaires fermés sur #StOpE

#StOpE

A l’initiative de AccorHotels, EY et L’Oréal France, 30 entreprises et organisations ont créé l’initiative #StOpE pour lutter contre le sexisme dit Ordinaire en Entreprise

Ce 4 décembre 2018, ces 30 entreprises et organisations ont signé un acte d’engagement commun pour lutter contre le sexisme dit ordinaire au travail, sous le haut patronage de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations.

Cet acte d’engagement est issu de travaux, menés pendant trois mois par près de 100 représentant-e-s des fonctions opérationnelles, dirigeantes et des ressources humaines de ces entreprises et organisations, en partenariat avec Brigitte Grésy, experte des questions d’égalité ; travaux ayant abouti à la création d’un livret de bonnes pratiques articulé autour de 8 grandes thématiques.

Au travers de l’initiative #StOpE, les entreprises et organisations signataires s’engagent à faire reculer le sexisme ordinaire et déploieront au cours de l’année à venir au moins une des huit actions prioritaires suivantes au sein de leurs entreprises et organisations :

1. Afficher et appliquer le principe de tolérance 0
2. Informer pour faire prendre conscience des comportements sexistes (actes, propos, attitudes) et de leurs impacts
3. Former de façon ciblée sur les obligations et les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme ordinaire
4. Diffuser des outils pédagogiques aux salariés pour faire face aux agissements sexistes en entreprise
5. Inciter l’ensemble des salariés à contribuer à prévenir, à identifier les comportements sexistes et à réagir face au sexisme ordinaire
6. Prévenir les situations de sexisme et accompagner de manière personnalisée les victimes, témoins et décideurs dans la remontée et la prise en charge des agissements sexistes
7. Sanctionner les comportements répréhensibles et communiquer sur les sanctions associées
8. Mesurer et mettre en place des indicateurs de suivi pour adapter la politique de lutte contre le sexisme ordinaire

80 % des femmes au travail, selon le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, disent être confrontées à des agissements sexistes au travail. Ces actes, propos, comportements qui, souvent de façon involontaire ou insidieuse, excluent, infériorisent et disqualifient les femmes dans la vie quotidienne au travail.

L’initiative #StOpE a pour objectif de partager et promouvoir les bonnes pratiques de lutte contre le sexisme et de créer un collectif d’entreprises et de dirigeant-e-s engagés sur cette question.

Liste des trente entreprises et organisations partenaires de l’initiative #StOpE :
Accenture – AccorHotels – AccorInvest – The Adecco Group – Air France – Aviva – Axa – BNP Paribas
– EDF – Dior – Ecole Polytechnique – Engie – EY – France TV – HPE – IBM – L’Oréal France – Lagardère
– Lenovo – LVMH – Michelin – Orange – PageGroup – Schneider Electric – Siemens – Société
Générale – SNCF – Solvay – Suez – Total

Sources : 

http://www.groupe-adecco.fr/wp-content/uploads/2018/12/CP_StOpE_VF041218.pdf

https://www.loreal.fr/media/news/2018/december/stope

 

Pages :1234567...16»