23 mars 2017
Commentaires fermés sur 10e édition du Baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi

10e édition du Baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi

Les résultats de la 10e édition du baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi du Défenseur des droits et de l’OIT (organisation internationale du travail), publiés aujourd’hui, montrent que le haut niveau de discriminations perçues et rapportées, fait de l’emploi, l’un des domaines où les discriminations sont les plus répandues en France.

Les résultats indiquent notamment que:

  • dans l’opinion publique:  les discriminations sont perçues comme fréquentes ou très fréquentes lors de la recherche d’emploi (47%), ainsi que dans le déroulement de carrière (32,8 %) .
  • dans la population générale, au cours des 5 dernières années et tous domaines confondus, près de 40 % des personnes déclarent avoir fait l’objet de discrimination : 23 % des personnes déclarent avoir été discriminées au cours de leur carrière professionnelle et 15 % dans le cadre d’une recherche d’emploi. Le rapport précise que si ces expériences de discrimination ne renvoient pas toutes à des discriminations qui pourraient être reconnues en droit, elles révèlent des situations qui pourraient donner lieu à des demandes d’information ou à des recours, notamment auprès du Défenseur des droits.

Le rapport souligne que les écarts de chiffres entre les représentations et les expériences déclarées sont liés au fait qu’il n’est pas nécessaire d’avoir faire l’objet de discrimination pour avoir une opinion sur leur réalité

L’approche par critère juridique de discrimination ne permettant pas de donner à voir l’ampleur des discriminations vécues par les différents groupes sociaux, ce rapport s’est ensuite intéressé au taux global de discrimination déclaré, tous critères confondus (sexe, âge, grossesse/maternité, origine, handicap/état de santé, religion). Puis, a fait un croisement plus fin des caractéristiques sociales mettant en lumière les groupes qui déclarent plus ou moins d’expériences de discrimination liées à l’emploi. D’après les données de l’enquête :

–           Le groupe qui apparaît comme le moins discriminé est celui des hommes « blancs » d’âge moyen et pères de famille (13 %).

–          Dans certains groupes, une personne sur deux environs déclare des discriminations dans l’emploi : femmes de 18 à 34 ans (53%), jeunes hommes perçus comme d’origine extra-européenne (48%) ou femmes en situation de handicap (56%).

–          Le groupe qui apparaît comme le plus discriminé est celui des femmes de 18 à 44 ans vues comme d’origine extra-européenne qui présentent un taux global de discrimination extrêmement élevé (65 %)

Le rapport propose ensuite une analyse intersectionnelle qui permet d’examiner comment certaines caractéristiques se conjuguent au sein de certains groupes sociaux particulièrement concernés par les discriminations dans le monde professionnel.

Source et pour aller plus loin : http://www.defenseurdesdroits.fr/fr/outils/etudes/10e-barometre-de-la-perception-des-discriminations-dans-l’emploi

 

 

Les commentaires sont fermés.